Close
Type at least 1 character to search
Back to top

INTERVIEW de DIANE DELGRANGE, CPO – MISSION DIRECTION PROJETS ET ORGANISATION D’AG2R LA MONDIALE, PROJET LOI PACTE

Bonjour Diane. Peux-tu te présenter en quelques mots, quel est ton parcours professionnel chez Maltem, tes expertises & les projets / clients chez lesquels tu as travaillé ?

Bonjour Alexandre, voici quelques lignes pour me présenter: Diane, 33 ans, devenue tout récemment maman. Je suis chez Maltem depuis maintenant presque 4 ans. Durant ces années, j’ai essentiellement travaillé pour Adeo, la Holding de Leroy Merlin. Les projets étaient divers et variés mais souvent orientés vers la formation et l’accompagnement au changement. Mon expertise est donc portée sur le secteur du Retail. Ma mission chez AG2R entre 2019 et 2020 a été pour moi l’opportunité d’évoluer dans un nouveau secteur, le secteur Assurantiel.

Revenons quelques instants sur ta mission chez AG2R dans le cadre du projet PACTE. Peux-tu nous expliquer rapidement ce qu’est la loi PACTE ?

La Loi Pacte est un Projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises qui est effectif depuis le 1er janvier 2020. L’Objectif général est de donner aux entreprises les moyens d’innover, de se transformer, de grandir et de créer des emplois. Cette loi nécessite de repenser et d’adapter les offres commercialisées et process métiers afin d’être en conformité.

Quel était ton rôle dans le cadre de ce projet & quels étaient les attendus du client ?

Au sein de la Direction Projets et Organisation d’AG2R La Mondiale, ma prestation a eu pour but d’assurer la coordination et le pilotage des travaux sur le Projet Loi Pacte, périmètre Collectif (Entreprises).

J’avais pour rôle d’une part, d’organiser des ateliers métiers pour identifier les nouveaux process et les évolutions outils à mettre en place, et d’autre part de rédiger des analyses d’impacts et de risques. En parallèle j’étais en charge de rédiger les supports pour les différents comités de suivi et d’animer des réunions de pilotage du projet

Ce rôle de CPO était nouveau pour toi. Comment as-tu appréhendé cette nouvelle mission & quelles forces / expertises as-tu mis en avant pour relever ce challenge ?

Effectivement cette mission a été pour moi un véritable challenge 😉 Car je n’avais jamais endossé le rôle de CPO et comme dit précédemment le secteur assurantiel était pour moi un inconnu. J’abordais la mission avec un sentiment ambivalent, d’une part l’excitation de ces découvertes à venir & d’autre part l’appréhension d’évoluer dans ce nouvel environnement.

Pour relever ce défi, je me suis appuyée sur ma capacité d’adaptation, mon relationnel et mon sens de l’organisation. Ces 3 éléments ont été pour moi essentiels. Je suis allée au contact du métier afin de mieux assimiler le jargon assurantiel. Les points de suivi mis en place avec les acteurs projet m’ont permis d’avoir plus de visibilité projet.

Quelles étaient les contraintes auxquelles tu as dû faire face pendant cette mission ?

La plus grosse contrainte à laquelle j’ai dû faire face dans cette mission est le caractère instable de la loi. En effet, la Loi Pacte n’était pas encore promulguée, le cadre réglementaire évoluait donc sans cesse.  Ce manque de visibilité nous amenait parfois à prendre des décisions et à les remettre en question par la suite.

Créer une synergie collaborative était essentiel pour d’une part, favoriser une entente entre les différentes parties prenantes, & d’autre part pour que le niveau d’implication des acteurs du projet soit le plus élevé possible

Cela m’a poussée à repenser et à alléger les supports de suivi des actions ainsi qu’à réadapter la fréquence de ces instances. Ces ajustement ont permis d’assurer un niveau d’implication plus important de l’ensemble des parties prenantes

Peux-tu nous présenter un tour d’horizon de tes réussites pendant cette mission ?

Ma plus grande réussite et ma plus grande fierté durant cette mission sont sans nul doute d’avoir mené à bien l’animation des COPIL.

Pour coordonner les équipes des 2 sites (Lille et Paris), j’organisais une réunion préparatoire en amont de chaque COPIL. Cela afin « d’aligner » le discours entre les participants, de parler d’une même voix et de présenter le support.  Grâce à cette organisation, j’ai réussi à identifier rapidement les points d’alertes. Ainsi, l’ensemble des participants et moi-même arrivions plus sereins au COPIL.

Quels sont les axes d’amélioration que tu estimes nécessaires aujourd’hui & qui te serviront de leviers pour tes missions futures ?

En endossant le rôle de chef de projet, j’ai pu percevoir à quel point les qualités humaines sont importantes sur ce type de mission et notamment la capacité de fédérer et de leadership (force de persuasion). Par la suite j’aimerais développer ces aspects afin d’être plus à l’aise en tant que CPO.

Un dernier mot avant de conclure cette ITW ?

Ne pas avoir peur de découvrir un nouveau secteur d’activité, cela m’a permis de voir une autre méthodologie projet.