Close
Type at least 1 character to search
Back to top
Daniela Crosnier

Gérer la croissance de Maltem : rencontre avec Daniela (AGNIER) CROSNIER

Ouvrir un nouveau bureau : Le challenge de Daniela

Mutations technologiques, économiques, covid, tous ces nouveaux événements font qu’un individu change désormais plusieurs fois de métier et d’entreprise au cours de sa vie professionnelle. Ces changements sont appelés « mobilité professionnelle ». Maltem, entreprise de développement web et de consulting, a su s’adapter à ces nouveaux challenges en ouvrant des bureaux sur tout le territoire français, qui ont permis de suivre les situations personnelles des collaborateurs ainsi que celles des clients. Daniela a ainsi ouvert les bureaux de Maltem à Bordeaux dans laquelle sont réunis les collaborateurs de la filiales Omnilog.

Bonjour Daniela, est-ce tu peux nous parler de ton parcours ?  

 

J’ai intégré Maltem en 2013 suite au rachat, d’Openbridge. J’étais Business Developper ; Les trois associés étant partis après le rachat, on m’a rapidement fait confiance et on m’a donné la responsabilité de Business Unit Manager (ancienne communauté Dev, opérée par Omnilog) à Paris.  

Pour répondre aux enjeux de performance, de sécurité, de robustesse, de maintenabilité des solutions digitales de nos clients, les équipes de Maltem Dev (avec sa filiale Omnilog) s’engagent et s’organisent afin de relever au quotidien les challenges techniques proposés. Centrée sur l’expertise technique, la valeur apportée par nos équipes s’appuie également sur l’organisation et la méthodologie. Nos CTO accompagnent et soutiennent nos équipes et nos clients pour garantir la qualité des produits délivrés. 

Avec ses 300 consultants, la communauté « IT Dev » du groupe rassemble des expertises sur l’ensemble des stack techniques les plus répandus. Depuis plus de 10 ans, nos équipes contribuent aux démarches Agile et DevOps de nos clients dans un objectif commun d’amélioration continue. En fonction des étapes dans le cycle de vie des projets, Maltem, entreprise de développement web et de consulting, apporte à ses clients une offre de service sur mesure. 

J’étais sous la responsabilité d’Olivier Bronzini, qui gère maintenant Maltem Africa. En 2017, il y a eu une série d’ouvertures de filiales internationales ; J’ai proposé l’ouverture d’un bureau à Bordeaux. Et on m’a encore une fois fait confiance et je suis devenue responsable de l’agence de Bordeaux. Maltem a pris la bonne décision, puisqu’on est passés de 1 à 10 consultants en un an. Et on est désormais 60 collaborateurs. 

 

 

Comment on ouvre un nouveau bureau ?  

 

D’abord avec beaucoup d’envie. Quand l’objectif personnel rejoint l’objectif professionnel, ça donne beaucoup d’envie pour être performant. En ce qui me concerne, ma famille habite à côté de Biarritz, je voulais être auprès d’eux. Un tel déplacement professionnel doit venir d’une vraie envie de mobilité.  

Ensuite, il faut faire un véritable benchmark et un Business plan local des concurrents, des opportunités et de la niche d’expertise qui correspond à l’activité locale. À Bordeaux, on a commencé avec deux axes : du développement lié aux métiers de l’agilité, et surtout la technologie Dev PHP Symphony React, qui nous permettait de nous différencier, alors que le vivier local qui était principalement positionné en .net.  

On a aussi développé des projets spécifiques. Par exemple des centres de services Big Data et Devops pour des gros clients ; Notre dernier projet consiste en des offres de cloudification avec AWS qui sont proposées dans le cadre de la nouvelle offre Infra du groupe Maltem. 

 

Comment on assemble une équipe ?  

 

Le principe le plus important est de s’entourer des bonnes personnes, c’est-à-dire des personnes qui veulent s’impliquer et qui ont les compétences clés pour les niches d’expertise identifiées. À Bordeaux, ce sont les premiers experts techniques, chefs de projets techniques, coachs agiles qui ont donné de la visibilité locale à nos projets et qui ont été déterminants.  

En quatre ans, ces premiers recrutements réussis nous ont permis d’avoir un turnover très faible ; Notre challenge aujourd’hui est de construire une organisation qui soit adaptée à une entreprise de plus de 50 personnes. C’est un challenge important, garder un esprit familial tout en faisant grandir l’entreprise. Nous avons désormais beaucoup d’experts qui viennent de Paris et sont en mobilité. C’est devenu très courant pour notre entreprise en développement web et consulting. 

L’avantage du Groupe Maltem est que notre liberté d’action est importante. Le groupe nous fait confiance sur la stratégie, sur les réponses, le recrutement. Cette flexibilité nous a permis de construire des offres comme l’offre de cloudification, initiée par un consultant qui avait identifié ce besoin chez nos clients et s’est formé pendant plus d’un an sur le sujet. C’est aujourd’hui un de nos relais de croissance.  

Comme on le voit, pour grandir, il faut rendre la confiance qu’on a reçue, qui permet l’épanouissement de toute l’équipe.

Daniela 
X